PORTRAIT ASTRO PSYCHO de Didier RAOULT

D. Raoult est un homme secret qui par nature, aimerait certainement ne pas avoir à parler pour se faire comprendre (Soleil poissons VIII) mais dont le mode de communication est tout de même, lui, de se mettre en avant, d’aller au front, de se positionner et d’étudier les choses en profondeur (Mercure bélier VIII).

Une vie compliquée

Il le dit lui même : « On ne m’a jamais fait de cadeau ». Et pour cause, avec un Pluton en I maître du Soleil en VIII et carré Mars en IV scorpion, son enfance a dû être compliquée, très compliquée, angoissante même, voir violente. Il a dû se construire au travers de ces épreuves, apprendre (Mars maître de la IX) à exister par lui-même (Pluton en I lion) d’autant plus que son Nœud Sud est en I, ceci expliquant cela d’ailleurs..

Ses parents étaient probablement très consensuels, il est possible qu’ils fussent même particulièrement bien intégrés dans leur environnement social, un modèle de vie mondaine parentale qui l’a certainement beaucoup enrichi intellectuellement mais, et si tel est le cas, il a dû sentir très tôt, adolescent, que tout cela était un leurre (Neptune, maître du Soleil, conjoint Lune-Saturne en III).

Pour ne rien arranger, il fallait certainement en plus, et pour cause, ne rien laisser transparaître des conflits familiaux (Soleil quinconce Lune, Saturne en III balance). Bref, une grande blessure pour un enfant en pleine évolution. Mais étant donné que rien n’arrive par hasard, son extraordinaire intuition (Soleil poissons VIII), sa préscience oserais-je dire, s’est développée d’autant mieux que les difficultés étaient quasi quotidiennes (Mercure maître du NS en bélier en VIII, et par extension maître de sa conjonction Lune-Saturne-Neptune en III). Cela a dû le mettre plus d’une fois dans une colère noire (Mars, 2ème maître du scorpion.. en scorpion en IV, carré Pluton en I lion) mais il s’agissait probablement d’une colère contenue, d’une colère toute intériorisée, d’une colère tenue secrète (Mars en IV, Soleil poissons, mars maître de la IX bélier) et de toute façon, à l’époque, il n’était pas libre (Uranus cancer carré Mercure bélier et carré Saturne balance) mais plutôt à la fois révolté, intérieurement (Uranus cancer) et surtout grandement frustré affectivement et émotionnellement (Lune conjointe Saturne et opposée Jupiter en IX, maître de la V).

Ce n’est un secret pour personne, son père était un médecin militaire et son éducation même a été une éducation quasi militaire c’est à dire froide, stricte, comme « au garde à vous ». Sa mère, infirmière, probablement très unie voir fusionnelle avec son mari, dans le privé comme au travail (Lune conjoint Saturne en balance en III) mais quasi noyée dans cette relation de dépendance à l’autre (Lune « prise en tenaille » entre Saturne et Neptune) s’est ainsi vue soustraite de toute liberté dans son rôle maternel (Lune balance carrée Uranus cancer).

Didier Raoult n’a donc probablement reçu que très peu d’affection de la part de l’un comme de l’autre de ses parents.

Pour compléter le « portrait », je dirais que l’Amour est une dimension à laquelle il n’a pas eu accès « naturellement » (Vénus conjointe et maître par extension du NN en VII), une valeur à découvrir pour lui (Vénus 2ème maître de la IX taureau), c’est une « notion » qu’il a certainement considéré, au début de sa vie, avec une certaine distance (Vénus en verseau). Or, Vénus est une planète clé dans le thème de Didier Raoult puisque c’est la planète maîtresse de sa conjonction Lune-Saturne-Neptune et par conséquent de son Soleil par extension (Neptune maître Soleil poissons), mais aussi de son MC taureau. Donc, l’Amour, c’est toute l’histoire de sa vie !

Mais avant de vivre l’Amour, il lui a fallu apprendre à survivre (Soleil poissons VIII maître de son ascendant et de Pluton conjoint). Il le dit lui même, étudier, découvrir, apprendre, savoir, c’est ce qu’il sait le mieux faire et il adore ça, soit dit en passant, il n’a quasiment pas de mérite puisque c’est « inné » avec un Mercure maître du NS, conjoint Jupiter IX maître de la V). Je pense que ses études l’ont sauvé, par un phénomène de compensation, naturellement. Il a fallu qu’il se batte pour étudier et qu’il apprenne à se battre pour s’en sortir (Mars scorpion maître de/quinconce à Jupiter IX bélier). Il faut bien avoir à l’esprit aussi, comme il l’évoque lui-même de façon récurrente, qu’il avait de qui tenir : des ascendants résistants et combattants, dont il a hérité (Mars en IV en scorpion avec Pluton comme maître en I conjoint à l’ascendant).. la résistance et la combativité. Si on ajoute à cela la ténacité du taureau en MC et la créativité.. et l’humour ! de l’ascendant lion, on comprend mieux le personnage..

Certes on ne lui a jamais fait de cadeau mais dans la vie, il n’y a ni victime ni bourreau, juste de l’inconscience, et Didier Raoult a lui-même une certaine tendance à se « tirer une balle dans le pied » comme on dit trivialement (Pluton I lion à l’asc.). Mais il sait réfléchir, y compris sur lui-même (Mercure bélier VIII maître du Nœud Sud vierge en I et Mars scorpion IV maître de Mercure VIII bélier). Grande capacité d’introspection donc (Jupiter conjoint Mercure et 2ème maître de la IV), de travail au quotidien (Saturne conjoint Lune et maître de la VI en capricorne) avec énormément d’intuition (Soleil poissons et Neptune conjoint Lune).

Peu à peu, il a dû prendre confiance en lui (MC en taureau, Asc lion et NN conjoint Vénus maître du MC), et un jour, dit-il, il a réglé son problème avec son père (peut-être aux alentours du transit d’Uranus 40-45 ans), ce qui a certainement marqué un tournant dans sa vie privée et dans sa carrière professionnelle (Uranus natal étant en cancer et donc en transit en capricorne), grâce à l’estime qu’il a acquit de lui-même, entre autres je pense, par l’amour qu’il a su partager avec sa femme psychiatre, elle qui a probablement dû concourir aussi à lui permettre de s’éveiller à lui-même.

Isabelle GENTY

16 juillet 2020

Astrothérapeute (Vernon – 27)

06.21.32.74.33

Consultations en cabinet ou à distance (Skype, Zoom, WhatsApp)

Contact e-mail : isabellegenty@hotmail.fr

Site internet : https://astrotherapeute.fr

On ne plaisante pas avec POUTINE

La synchronicité, développée notamment par C.G.Jung dans la psychologie analytique, est une coïncidence qui prend soudain du sens et se produit au moment opportun.

C’est la synchronicité qui est à l’origine de mon article.

Offensive russe en Ukraine

Au petit matin, ce jeudi 24 février 24 février 2022, à 6h (heure de Moscou soit 4h – heure de Paris), le président russe Vladimir Poutine a lancé une offensive sur l’Ukraine. Des bombardements ont commencé dans plusieurs villes, y compris Kiev et Odessa, faisant plusieurs dizaines de morts, militaires ou civils.

Or j’avais aujourd’hui l’intention de revenir astrologiquement sur le thème natal de V. Poutine, dont j’avais déjà entamé l’étude en 2018.

Sur l’entre-fait, mon fils me présente un texte au programme de terminale, extrait de « Considérations actuelles sur la guerre et sur la mort », 1915, du psychanalyste Sigmund Freud.

Ces trois faits intervenant de façon synchrone m’ont inspiré ce qui suit.

Conflits, tensions, menaces extrêmes… Osera-t-il, n’osera-t-il pas ? Voici plusieurs semaines maintenant que les spécialistes en géopolitique, entre autres, s’interrogeaient sur les véritables intentions de Vladimir Poutine, chacun allant de sa « petite prévision ». Finalement, Moscou a encore surpris tout le monde en déclenchant ce matin, cette « opération militaire spéciale » visant à « démilitariser » et « dénazifier » l’Ukraine. Déploiement de forces armées en début d’année puis manœuvres militaires, bombardements aujourd’hui et, certains osent le dire, « invasion du pays », nous avons ici en tout cas réunie une bonne partie du vocabulaire qui permettrait de dire que Vladimir Poutine vient d’entrer en guerre avec l’Ukraine.

Or, preuve que le poids des mots a son importance, il n’emploie pas le terme de guerre, contrairement à tous ceux qui sont opposés à son offensive militaire.

Transits planétaires de Vladimir Poutine le 24 février 2022

Si l’on observe les transits planétaires du chef du Kremlin à l’heure dite de l’entrée en conflit, le réflexe de l’astrologue sera naturellement d’étudier la position de Mars, planète associée par analogie au conflit, à l’agression, à l’esprit belliqueux, bref à la guerre.

On trouve cette planète Mars en transit en aspect de quinconce appliquant parfait (22° capricorne) par rapport à Pluton natal (22° lion), c’est à dire que 150° exactement les séparent.

Nous avons donc ici « les ingrédients » d’une extrême tension psychologique suscitée chez le président russe, qu’il a pu contenir jusque là mais qui ne demandait probablement qu’à surgir, le transit approchant à mesure que les jours se succédaient. Cependant le quinconce représente moins de tension que les aspects de carré et d’opposition ; peut-être le signe que l’offensive de Vladimir Poutine sera plus circonscrite et moins agressive que les observateurs le craignent pour l’instant.

Les signes du capricorne et du lion dans lesquels se situent Mars et Pluton représentent respectivement sa détermination et sa suprématie et on voit bien que, pour le moment, Vladimir Poutine est « le maître du jeu ». Il fait preuve d’un impérialisme ambitieux pendant que l’Occident, lui, gesticule, à la recherche d’une réponse adaptée.

Effet de surprise, secret bien gardé, charisme personnel ? On voit bien que, quoi que l’on pense de son action, ceux qui lui font face, et en particulier les chefs d’États et autres responsables politiques se confondent en paroles condamnant la décision du chef russe tout en restant comme dans un état de sidération face à Poutine. Sidération sans action, seulement des sanctions supplémentaires, chacun s’accordant à dire que celles imposées déjà depuis 2014 sont restées sans résultats.

Poutine fascine, Poutine séduit, Poutine inquiète, Poutine rallie

Les dominantes Balance et Scorpion dans son thème justifient ce double effet :

Son amas de planètes en balance (Soleil, Mercure, Saturne et Neptune) confère à cet homme un charme et une sociabilité renforcés par une vénus en scorpion qui le rend même attirant voir fascinant.

Dans le même temps, on observe une conjonction remarquable Pluton – Lilith – Nœud sud (NS) en lion.

De ce fait, on ne plaisante pas avec Vladimir Poutine, car clairement cette triple conjonction n’engage pas à la tranquillité puisqu’elle peut à juste titre dénoter une intransigeance implacable (Lilith) associée à une parfaite maîtrise de soi (Pluton).

Si l’on ajoute à cela un culte de la personnalité (lion) et le goût du secret ainsi qu’une forme de paranoïa (Pluton) sans oublier un dogmatisme bien encré (Jupiter taureau au carré exact des Nœuds lunaires), nous pourrions le qualifier de dictateur.

Mais qui sommes-nous pour juger ? Chaque pays mérite sont président, consciemment ou pas. Si Poutine est le chef de la fédération de Russie, c’est qu’une majorité de russes approuve son action.

En tout cas, l’amas planétaire en balance est lui, en bon aspect avec les nœuds lunaires : ceci est plutôt de bon augure car cela laisse place à la diplomatie. Pluton conjoint NS peut symboliser une capacité de remise en question associée à une grande lucidité de la part de Lilith. Souhaitons qu’il n’utilise ces éléments à des fins de manipulation.

N’oublions pas que son Nœud nord est en verseau en IV et qu’il sera bon pour Poutine de réformer (verseau) sa patrie (IV) en s’appuyant sur les qualités des planètes en balance (conscience-Soleil, réflexion-Mercure, sagesse-Saturne et empathie-Neptune) plutôt que d’imposer une instabilité, une brutalité à l’étranger (Uranus en IX carré à l’amas en balance).

Au vu de son thème natal, on comprend mieux que Poutine puisse paraître insaisissable car il peut se montrer aussi inflexible que jovial, aussi intraitable que souple, aussi impitoyable qu’accommodant, tout en servant en priorité sa puissance et les intérêts de sa patrie.

Je ne crois pas que le chef du Kremlin apprécie qu’on le flatte, je pense qu’il estime ceux de ses homologues qui font preuve de fermeté et de respect vis à vis de leur peuple et des peuples étrangers. En tout cas, il est sûr qu’avec un thème tel que le sien, ceux qui l’affrontent ont raison de se méfier et finalement d’avoir peur, car c’est une personnalité à double tranchant, dont l’attitude s’apparente plus au tout nouveau « Checkmate » qu’au char Tsar !

Je laisse à votre réflexion les propos de Freud au sujet de la guerre et de la mort, propos que j’ai trouvés très intéressants, puisqu’ils révèlent à mon sens la part du refoulé du thème de la mort dans l’occurrence de la guerre.

« La guerre nous dépouille des couches récentes déposées par la civilisation et fait réapparaître en nous l’homme des origines. Elle nous contraint de nouveau à être des héros qui ne peuvent croire à leur propre mort ; elle nous désigne les étrangers comme des ennemis dont on doit provoquer ou souhaiter la mort. La guerre, elle, ne se laisse pas éliminer ; aussi longtemps que les peuples auront des conditions d’existence si différentes et que leur répulsion naturelle sera si violente, il y aura nécessairement des guerres. Dès lors la question se pose : ne devons-nous pas convenir qu’avec notre attitude de civilisés à l’égard de la mort nous avons, une fois encore, vécu psychologiquement au-dessus de nos moyens et ne devons-nous pas faire demi-tour et confesser la vérité? Ne vaudrait-il pas mieux donner à la mort, dans la réalité et dans nos pensées, la place qui lui revient et laisser un peu plus se manifester notre attitude inconsciente à l’égard de la mort, que nous avons jusqu’à présent si soigneusement réprimé ? »

Isabelle GENTY

24 février 2022

Astrothérapeute (Vernon – 27)

06.21.32.74.33

Consultations en cabinet ou à distance (Skype, Zoom, WhatsApp)

Contact e-mail : isabellegenty@hotmail.fr

Site internet : https://astrotherapeute.fr

Eric ZEMMOUR ou l’irrésistible ascension d’un trublion du PAF (Politique Autodidacte Français)

Omniprésent depuis que le CSA a décidé de décompter son temps de parole sur CNews dans l’émission « Face à l’Info », qu’il a quitté du coup, il est de toutes les interviews, télé, radio, réseaux sociaux.. Il a également crée sa propre chaîne YouTube, à l’instar d’autres personnalités considérées comme polémiques telles que D. Raoult. Il vient même de faire la « Une » de Paris Match.

Personnalité

Eric ZEMMOUR
Eric ZEMMOUR

Précis dans ses analyses quotidiennes, perfectionniste, très organisé dans le développement de ses idées et soucieux du détail, il manie avec habileté (Milieu du Ciel – MC- en gémeau) les attributs du signe de la vierge, puisque son Soleil et son ascendant y son inscrit. Son caractère, son tempérament (ascendant) ainsi que ses valeurs fondamentales (Soleil) relèvent du signe de la vierge.

On peut dire qu’il est net et concret avec un sens aigu de la critique. Rationnel, cartésien, il connaît ses dossiers sur le bout des doigts, veut tout expliquer, à en devenir potentiellement maniaque. On lui reproche son scepticisme, son négativisme, son pessimisme qui sont des notions relevant également du 6ème signe zodiacal. Exagère t-il ? Pas forcément puisqu’il est doué d’intuition (Soleil en maison XII), ce qui peut lui donner accès à un pré-sentiment de ce qui se déroule dans la sphère collective (maison XII). Ce potentiel est d’autant plus présent chez Eric Zemmour qu’il a la capacité d’aller au cœur des choses, voir de percer à jour les secrets des gens (Pluton conjoint Soleil en XII). Il scrute la réalité, il dissèque le quotidien (ces planètes sont en vierge).

Thème natal d'Eric ZEMMOUR

Thème astral

d’Éric ZEMMOUR

Sa personnalité dérange (Soleil carré au MC). C’est un polémiste, ses propos et ses idées choquent (Mars en IX carré à Mercure) alors que lui les affichent royalement (Mercure en lion) et cette attitude suscite agacement et irritation de certains (Mars carré Vénus) : c’est une personnalité clivante qui d’un côté éveille les passions (Soleil conjoint Pluton) en attirant à lui comme par un charisme invisible (Pluton en XII) mais aussi inquiète, tel un danger sous-jacent (Soleil conjoint Pluton) et attirant ainsi à lui également de nombreux ennemis non déclarés (amas planétaire en XII).

Quoi qu’il en soit, il ne laisse pas indifférent et séduit en autres par sa liberté de ton et d’expression (conjonction Uranus, Vénus, Mercure) et ce lien se teinte d’une sorte de rapport affectif avec les gens (conjonction en lion). D’autre part, même si Eric Zemmour est un agitateur d’idées (Mars en IX carré Mercure), il incarne tout de même cette force tranquille du Mars en taureau dont les énergies sont extrêmement pondérées (Mars en exil), et ce d’autant plus qu’on a un effet limitant, freinant de Saturne en sagittaire (le monde des grandes idées, de la philosophie etc..) par son quinconce avec Mars.

Lorsque l’on pratique l’astrologie karmique, on s’intéresse tout particulièrement à l’axe des nœuds lunaires et à Lilith. Je ne reprendrai pas la signification détaillée de ces éléments karmiques du thème natal mais en tout cas, ce qui « saute aux yeux » ici, c’est que Lilith est conjointe au Nœud Sud (NS). Or, on reproche à Eric Zemmour son intolérance, son extrémisme, son racisme, son sectarisme, voir son antisémitisme et son machisme. Il se trouve que Lilith est notamment symbole d’intransigeance et, si elle n’est pas satisfaite, elle rompt. Elle ne connaît pas dans la nuance et, conjointe au NS, confère ces caractéristiques tranchantes, cassantes à Eric Zemmour. Il gagnerait selon moi à s’adoucir un peu et à se méfier de l’impact de cette zone d’ombre que représente Lilith dans chaque thème natal, particulièrement quand elle est conjointe au NS, l’un des points clé d’un thème. Cela dit, la tâche ne va pas être aisée (conjonction en maison VIII), ce d’autant plus qu’Eric Zemmour se complaît dans les luttes de pouvoir, adore susciter l’agitation et « baigner » dans les situations complexes (NS en bélier en VIII), qui pourrait le conduire, ainsi que le disent certains, à une forme de perversion. Mais Lilith est aussi symbole d’hyper-lucidité, de grande perspicacité et on voit bien les deux faces de cette Lilith habitant la personnalité de cet homme. En tout cas cette conjonction Lilith-NS ajoute à l’effet attraction/rejet que sous tend déjà la conjonction Soleil-Pluton en XII dans le thème.

Transits planétaires

J’ai trouvé intéressant d’étudier en particulier Mercure (maître du Milieu du Ciel – maison X), qui lui confère d’ailleurs sa carrière de journaliste, écrivain et chroniqueur.

On peut observer une synchronicité entre une accélération de la présence d’Eric Zemmour cet été sur la scène médiatique et la rumeur grandissante de son éventuelle prochaine candidature à l’élection présidentielle de 2022 et le passage de Mercure sur son amas planétaire en maison XII : s’établit alors un lien, une communication entre le collectif et lui. On s’aperçoit à cette occasion qu’il bénéficie d’une certaine forme de reconnaissance (transit en lion..) et que peu à peu il devient une personnalité dont on parle (Mercure) quasi quotidiennement (..puis transit en vierge).

Le 19 août, la rumeur tend à se préciser et il tend de plus en plus à susciter la polémique (Mars, maître du NS et Mercure transitent son ascendant en vierge).

Durant la première quinzaine de septembre, il est de toutes les interviews et peut exposer ses idées à tous (Mercure en balance) et ce d’autant plus que son Soleil transite son ascendant. Le rebondissement que représente la Une de Paris Match (transit de Mercure sur sa conjonction Nœud Nord- Jupiter- Neptune) jette un trouble (Neptune) sur sa personnalité aux yeux de l’opinion (en balance), certains se sentant même un peu trahis (Neptune et Jupiter sont eux en scorpion).

La médiatisation d’Eric Zemmour va probablement s’essouffler un peu jusqu’à la mi-octobre (période de rétrogradation de Mercure), ce qui peut lui permettre de « rassembler ses idées » et faire le point quant à sa future décision.

Ma curiosité me porte à quelque prospective en fonction des transits à venir :

Une déclaration de candidature le 13 novembre prochain ne me surprendrait pas (conjonction Mars- Mercure, accompagnés non loin des Soleil et NS, le tout en maison III, la communication). De plus cette journée peut représenter un moment tout à fait propice à sa rencontre avec les autres (Lune en maison VII) et plus spécifiquement avec la nation, la patrie (Lune), le collectif (Neptune) puisque la Lune présente une conjonction parfaite à Neptune à 20° des poissons.

Attention à Lilith qui, comme nous l’avons vu, tient une place capitale dans ce thème, et qui transite actuellement le Milieu du Ciel dans le thème d’Eric Zemmour : éviter donc trop d’intolérance, privilégier la lucidité.

Bouleverser avec bon sens et sang froid

Pour inaugurer la sortie de la nouvelle revue « Champs Astrologiques » à l’occasion de l’équinoxe d’automne, j’ai choisi de concentrer mes observations et ma réflexion sur l’axe éclairé par Uranus, c’est à dire l’axe Taureau/Scorpion.

« Champs Astrologiques » : quoi de plus symbolique qu’un Uranus en taureau pour illustrer le nom de cette revue ?

Qui pour venir déranger ce taureau paissant tranquillement dans son champs ?

Quelles considérations astrologiques pour cerner le contexte actuel ?

Ainsi Uranus se trouve actuellement en taureau. Certes, cela ne date pas d’hier puisqu’ Uranus a définitivement quitté le signe du bélier en mars 2019 pour entrer en taureau, signe que cette planète de changement ne quittera que fin avril 2026 pour n’y revenir qu’en… 2102 !

A travers l’émergence du Covid-19, on voit bien qu’Uranus vient révolutionner les valeurs du taureau : il bouscule

– nos sécurités, qu’elles soient matérielles, en nous freinant dans nos activités professionnelles, ou plus spirituelles, en nous confrontant de plein fouet au thème de la mort,

– nos habitudes, en nous soumettant à de multiples nouvelles mesures de lutte contre la pandémie,

– notre recherche de plaisirs, en nous limitant dans nos libertés de déplacement ou d’entrée dans tel ou tel lieu de culture ou de distraction…

En un mot, Uranus (insérer son symbole), symbole intrinsèque de changement, est venu nous déstabiliser, et nous l’éprouvons d’autant plus que ce transit s’effectue dans le taureau, signe d’ancrage et de solidité.

On observera que cet équinoxe d’automne est également marqué par le transit de Vénus, maître du taureau, en parfaite opposition à Uranus, donc en scorpion. Ce qui signifie que Vénus elle-même est doublement bousculée, en premier lieu par Uranus, mais aussi par sa position en exil en scorpion, qui la place dans un inconfort dont elle a horreur !

Vénus, par son association symbolique à la maison VII, représente notre relation à l’autre et Uranus notre lien social donc on peut envisager que cette opposition entraîne une période encore éprouvante et source de friction au sein de la société.

L’autre aspect remarquable de ce début d’automne réside dans la conjonction Lilith-Nœud Nord (NN). On trouve dans cet aspect une double exigence : d’une part le NN incite à une évolution karmique plutôt positive, il agit comme un appel, un appel d’air oserai-je dire puisqu’en gémeau, afin de développer les contacts, les échanges, les dialogues, les messages interhumains. Et ce dans l’optique de permettre à tout un chacun d’acquérir la connaissance du sagittaire, qui lui fait face.

Lilith ajoute un haut degré d’exigence à ce rôle naturel du NN car la soumission l’insupporte et, grâce à la lucidité dont elle est empreinte, elle aspire à l’autonomie et à la liberté. Il n’est pas question d’entraver le mouvement naturel de Lilith, sous peine de rupture… de communication.

Or on voit bien que le monde de la communication sous toutes ses formes (médias, transports, réseaux sociaux…) subit un profond bouleversement et que son image même a été considérablement modifiée dans la conscience des gens, dans la société en générale. Cela étant dit, Uranus en taureau parvient-il réellement à modifier le monde de nos sécurités, le monde de nos habitudes, le monde de nos enracinements ? « Je veux retrouver la vie d’avant », entend-on de toute part…

Mais un tel transit ne nous laisse pas le choix, d’ailleurs quel est véritablement l’étendue de notre libre arbitre en ce monde, on peut légitimement se poser la question. Car somme toute, ce qui modifie les choses n’est-il pas plutôt la résistance qu’on oppose au libre cours du « fleuve » de l’existence. Qu’ils soient planètes ou signes, leur expression est nécessaire, à la manière lumineuse ou du côté plus

sombre : si on empêche Uranus de modifier, il va casser, si on ne laisse pas Lilith exiger, elle va refuser, si on interdit au gémeau de s’exprimer, il va s’énerver, si on ne permet pas à Vénus d’aimer, elle va tromper…

Changer fait peur, se libérer fait peur, prendre conscience fait peur.

Le cas du professeur Didier Raoult représente bien selon moi l’air du temps puisqu’il concentre sur lui les archétypes en jeu actuellement en cette période tourmentée.

Pr Didier RAOULT

J’ai découvert ce scientifique, comme beaucoup d’entre nous, en mars 2020, lors de sa première interview dans le journal la Provence. Depuis, je suis attentive à chacune de ses interventions publiques et j’avoue qu’il m’interpelle par son charisme, sa constance, son calme et son courage. Je comprends aussi qu’il puisse agacer et sembler prétentieux mais personnellement, il m’amuse, au bon sens du terme. Et bien sûr, en tant qu’astrologue, il est toujours très intéressant d’étudier une personnalité qui fait tant couler d’encre…

Thème Natal

Son soleil en poissons en VIII lui confère une grande intuition pour découvrir les choses dissimulées, qualité précieuse dans le métier de la recherche.

Cette volonté d’aller enquêter en profondeur s’explique aussi par la présence de Pluton en I qui, opposé à Vénus, révèle toute la complexité de sa relation aux autres. On pourrait même dire qu’il se joue des controverses qu’il va susciter (Pluton en lion). Entrer dans l’arène et lutter ne l’impressionne pas. Il dit lui-même s’être construit sur les polémiques.

En tout cas, il ne laisse personne indifférent (conjonction Lune-Pluton en balance en maison III), qu’il suscite rejet ou admiration, il a le verbe assuré et diffuse des messages plutôt optimistes (Mercure conjoint Jupiter en bélier). Certes de ce fait on dénote aussi une tendance exacerbée à considérer avoir raison mais il dit être prêt à reconnaître avoir eu tord, pourvu qu’on le lui prouve.

Son ascendant lion lui donne une bonne image de lui, lui confère de l’estime pour lui-même, c’est d’ailleurs tout ce qui compte pour lui, à savoir pouvoir se regarder dans le miroir sans avoir honte de lui. Un tel ascendant dénote aussi un grand besoin d’être apprécié. Le lion est joueur et présente une bonne dose d’humour, ce qui lui permet de garder une certaine distance, considérant certaines choses importantes, en ignorant d’autres. Il se préserve ainsi des influences.

Plutôt que « rassuriste», comme le classent certains par rapport à son approche de l’épidémie de Covid-19, je le qualifierais davantage de rassurant : je pense que son Milieu du Ciel (MC) en taureau (insérer son symbole) lui confère cet ancrage face aux tempêtes. Il possède la ténacité, la stabilité et la patience caractéristiques de ce signe de terre, qu’on aurait bien du mal à faire changer de champs ! Il est à Marseille et demeurera à Marseille…

Quoi qu’il en soit, et peut-être « quoi qu’il en coûte », rien ne semble effrayer cet homme qui poursuit sa vie de chercheur comme si de rien n’était : avec Uranus qui transite son MC taureau, il vaut mieux être prêt aux transformations qui se profilent. Si l’on en croit les informations actuelles (début septembre), la carrière et plus globalement la vie (MC – maison X) de Didier Raoult vont subir, qu’il le souhaite ou pas, des changements majeures.

Si cet exemple de Didier Raoult représente bien, par les transits qu’il vit actuellement avec Uranus sur son MC, le transit d’Uranus en taureau, il m’apparaît qu’au delà de ce cas particulier, Uranus en taureau nous interpelle aussi spécifiquement sur la valeur de bon sens, caractéristique de ce signe de terre.

Quelle que soit la vision et l’opinion que l’on peut avoir de la gestion de l’année 2020 et de ce 1er semestre 2021, j’ai remarqué que cette notion de bon sens avait été particulièrement bousculée et remise en question.

Uranus est symbole d’ouverture : son transit en taureau réclame d’agir et réfléchir avec discernement et lucidité or nous avons tous pu remarquer toute une série d’incohérences ces derniers mois qui devraient agiter les consciences :

– avoir créé des centres de références en matière d’épidémie et ne pas en faire usage lorsque celles-ci surviennent

– interdire des traitements reconnus depuis des décennies et en conseiller d’autres sans AMM qui se révèlent finalement dangereux

– concentrer tous les moyens de lutte sur une seule arme, le vaccin, en abandonnant tout traitement, voir en les interdisant sous peine de sanction

– déployer de manière non ciblée un vaccin, quel que soit l’âge et « quoi qu’il en coûte », sans vérifier si l’individu possède déjà des anticorps ou s’il est Covid-19 positif asymptomatique

– exiger le pass sanitaire dans les trains mais pas dans les métros, dans les restaurants mais pas ceux des entreprises etc…

D’aucun ont même oser la formule « pour éviter la mort, on a arrêté la vie »..

Ainsi que je l’ai mentionné plus haut, une planète qui transite un signe n’est jamais inactive, surtout en début de transit. Elle doit donc s’exprimer quel qu’en soit le sens mais son action dépend de la résistance qu’on lui oppose : Uranus peut activer le bon sens d’une population si celle-ci lui en laisse l’occasion mais si cette population tend à vouloir conserver ses acquis, ses sécurités, sans opérer les changements nécessaires, Uranus va s’orienter vers une rupture, une scission ou bien va opérer la transformation autrement, et passer en force.

On voit bien depuis quelques temps déjà des gens qui s’invectivent, des fractures qui se créent au sein de la société, où les valeurs d’humanisme et de fraternité sont bien malmenées..

Et cela risque fort de s’amplifier lors de l’opposition à venir, mi novembre, entre la conjonction Mars-Mercure et Uranus.

Comment la société va t-elle intégrer les changements qui s’imposent à elle au fil de ce transit ? Va t-elle être capable de se réinventer, de penser autrement, de quitter sa zone de confort ?

En un mot, va t-elle se libérer ? Les mois à venir nous éclaireront probablement à ce sujet.

Isabelle Genty

Décès brutal d’Olivier DASSAULT

C’est un homme aux multiples facettes (Soleil en gémeaux), artiste, homme d’affaires, homme politique, que j’ai découvert au détour d’une actualité récemment dramatique puisqu’il trouvait la mort dans le crash de son hélicoptère, alors qu’il décollait de Touques près de Deauville pour regagner Paris le 7 mars 2021.

Fils et petit-fils de l’une des familles françaises les plus connues, son prénom était pourtant moins familier que ceux de ses père et grand-père, Serge et Marcel : son ascendant scorpion ainsi que Pluton (maître du scorpion) conjoint au Milieu du Ciel ont probablement teinté de secret une notoriété potentiellement éclatante (MC en lion). Artiste dans l’âme (MC en lion et Soleil en VIII sextile à Jupiter en V), il s’est fait connaître notamment grâce à ses talents de photographe et de musicien (Neptune en maison XII et Nœud Nord en poissons).

Thème natal

Ainsi probablement a-t-il pu se distinguer d’un héritage familial très ancré (Uranus en cancer en maison VIII). Il a su cependant faire usage de cet héritage pour assouvir son goût du risque (Soleil conjoint Mars) et du danger (en VIII, asc. Scorpion et Pluton en MC) : en effet, cet homme a multiplié les records du monde de vitesse sur plusieurs types de Falcon (Soleil Mars gémeaux sextile Jupiter bélier). Il était d’ailleurs le seul pilote qualifié sur la totalité de la gamme d’avion d’affaires Falcon. Même si en quelques sortes le danger a jalonné sa vie (Pluton en MC), Olivier Dassault avait pour lui le souci du détail (Nœud Sud en vierge), la réflexion et le bon sens (Mercure taureau en bon aspect aux nœuds lunaires). En revanche, l’impulsivité et l’arrogance pouvaient constituer de véritables pièges pour un homme comme lui avec cette conjonction Soleil-Mars carré aux nœuds.

Il semblerait que ce soit le souci du détail qui lui ait été fatal : il aurait demandé lors de l’atterrissage à son pilote de se placer, peut-être par volonté de discrétion, un peu en retrait sur la piste. Lors du décollage, les pales de l’hélicoptère auraient heurté un arbre se trouvant à proximité. Soleil-Mars en gémeaux en VIII peut très bien représenter aussi bien le défi narcissique (Soleil VIII) que constituait le fait de battre des records de vitesse en Falcon (Mars gémeaux) que la brutalité (Mars) de la mort de l’individu (Soleil VIII) lors d’un petit déplacement (gémeaux)

Transits planétaires au moment de l’accident

Concernant ses transits planétaires (voir figure jointe), il est remarquable notamment de constater qu’au moment de l’accident fatal, Mars transitait la conjonction Soleil-Mars natale gémeaux en VIII d’Olivier Dassault et que la Lune en transit se trouvait en opposition à son Uranus natal. De même qu’Uranus en transit était conjoint à sa Lune natale. Ces configurations planétaires symbolisent brutalité, soudaineté (Mars), changement (Lune), bouleversement imprévisible (Uranus)..

Il ne s’agit pas ici « d’expliquer la mort par les astres » mais de constater un certain nombre d’aspects concordant dont le symbolisme correspond aux particularités de l’évènement en question. Bien sûr, tout dépend de notre philosophie de la vie : personnellement, j’estime que rien n’arrive par hasard et que la conscience constitue le sens de la vie. L’acquisition de la conscience par la connaissance de notre thème astral en est une des clés. A chacun de choisir d’en disposer.

(Olivier DASSAULT était né le 01/06/1951 à Boulogne Billancourt à 17h35)

Isabelle GENTY, mars 2018

PUBLICATIONS dont je vous conseille la lecture ..

.. Si vous voulez vous faire une opinion objective sur l’Astrologie
L’HOMME D’AUJOURD’HUI ET LES ASTRES Fascination et Rejet, d’Elizabeth TESSIER (éd Plon) est la publication de la thèse de sociologie soutenue par l’auteur à la Sorbonne, le 7 avril 2001 : il est rempli d’informations historiques et sociologiques sur l’Astrologie, cette « science des Astres » qui est, malheureusement aujourd’hui encore, la cible de tant d’attaques. 

Pourtant l’Astrologie est une des rares disciplines à avoir traversé les siècles, n’est-ce pas un signe ?..

.. Si vous souhaitez vous familiariser avec l’Astrologie
Atalane, Irène Andrieu, Patrick Giani, Stephen Arroyo, Liz Greene, Howard Sasportas, Martin Schulman, Germaine Holley, Ferdinand David, Pierre Lassalle, Charles E. Vouga, C.E.O. Carter .., sont autant d’auteurs qui ont contribué, et contribuent toujours, à nourrir ma passion.

Liens auxquels je vous renvoie…

..Si vous souhaitez consulter une hypnothérapeute

Claire Burel est installée à Vernon. Son outil – les mots – pour soigner vos manies, vos peurs, vos mauvaises habitudes et autres blocages qui polluent votre quotidien.

Ses qualités d’écoute et de paroles tout en douceur vous apporteront relaxation et bien-être indispensables à cette thérapie qui permet de résoudre un grand nombre de problèmes.

Claire vous reçoit sur RdV au 02.32.54.48.03
Je vous invite à consulter ses sites :

ClaireBurel.com
https://claireburel.com/

 

lesmotsquisoignent.com/
http://lesmotsquisoignent.com/

Mon article paru dans la revue « SMASH » Juin 2012 du TCV (Tenis Club de Vernon)

En ces temps électoraux, je vous propose une vision astrologique du monde politique.

Ouf, l’élection présidentielle et sa campagne sont terminées : loin de moi une quelconque lassitude à m’entendre dire « Et qu’est-ce que tu vois dans les étoiles quant au nom du futur président ? », car je considère cette question bien légitime et fort sympathique puisque signe d’intérêt pour cette précieuse discipline qu’est l’Astrologie, si riche d’enseignement.
Non, c’est du matraquage, que dis-je, du gavage médiatique (pas toujours très partial, d’un côté comme de l’autre d’ailleurs) dont je commençais à être épuisée.
J’avoue que je ne suis pas parvenue à établir une « prédiction » tant les transits planétaires de l’un et l’autre des deux candidats « finalistes » ne permettaient pas de détacher un vainqueur de façon claire. A ce propos, je vous conseille l’article de Philippe Lepoivre de Vesle, daté de février 2012 .

Bon, les jeux sont faits : François Hollande, Lion ascendant gémeaux est notre nouveau président : passations de pouvoir en cours …
Question subsidiaire : « Alors, que nous réserve l’avenir avec François ? » Et bien, je vous répondrais que « Dieu seul le sait !… ».

Plus sérieusement, je dirais que dans la mesure où nous avons le choix grâce à notre libre-arbitre d’emprunter un chemin plutôt que l’autre, en fonction du degré de conscience dans lequel nous sommes au moment, je peux n’aventurer à (pré- ?) dire ce qui suit :

Si notre François est plutôt conscient de lui-même, c’est-à-dire de ses forces et de ses faiblesses et qu’il travaille, les unes à les développer, les secondes à les atténuer, il peut être un président magnanime, généreux, loyal, chaleureux, rayonnant, confiant et fier (dans le bon sens du terme), puisque son soleil est en Lion; perspicace, intuitif, passionné, voir charismatique, car Pluton est conjoint à son soleil; communicant, souple, sociable, curieux et vif puisque ascendant Gémeaux. L’ensemble peut donner un personnage d’envergure, ayant le « coup d’œil du maître », qui saura réformer la France parce qu’ayant le flair et la maturité nécessaire ainsi que l’ambition de transformer les choses en profondeur : perspective plutôt sympathique …

En revanche, s’il se laisse dominé par son « ombre » (le côté « noir » de la force – que nous avons tous en nous mais c’est sa forme qui varie et la manière dont elle s’exprime), nous pourrions voir se profiler à la tête de l’Etat un homme, type monarque, orgueilleux, arrogant qui se surestime avec une tendance à la folie des grandeurs (Lion), qui ne recule devant rien pour s’imposer, manquant parfois de subtilité et de finesse et cultivant le secret -Pluton-(malheureusement, pas dans le bon sens du terme : secret dans les attitudes, les actions cachées) et qui se révèlera finalement être un manipulateur (Soleil conjoint Pluton), doublé d’une tendance au mensonge et à la dispersion (Gémeaux) menant à l’inconstance et à l’incohérence : franchement moins cool …

Naturellement et heureusement, « La Vie est belle » (excellent film) et elle n’est pas manichéenne. Nous sommes faits de « gris », et non de « noir » ou de « blanc » : notre François étant lui-même un savant mélange de toutes les tendances que je viens de décrire, libre à lui de faire pencher la balance du bon côté, de privilégier la lumière aux ténèbres, la conscience à l’inconscience, l’évolution à la régression, l’action à la fuite …

Il développera alors toutes ses potentialités au service de notre beau pays afin que notre vieille et noble nation traverse au mieux ces temps troublés.
Un avant goût du caractère secret de Pluton nous est déjà suggéré notamment concernant la nomination de son premier ministre, gardée « sous le coude » jusqu’au bout de la journée d’investiture (le  terme « intronisation » serait-il plus adéquat ? – l’avenir tranchera), concernant aussi Ségolène qui, la veille sur Europe1, ne révélera pas si elle sera présente ou pas…

Quant au point culminant de son thème, domaine symbolique en astrologie de la renommée, de la réputation, notre François le possède en verseau, signe dirigé par la planète Uranus. Or, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il fait des débuts « électriques », la foudre s’étant invitée à la fête pour clore cette journée de passation de pouvoir. Electricité, foudre, que de termes qui en astrologie, symbolisent justement … Uranus !
Alors, l’interprétation de ces détails peut prêter à sourire mais personnellement, j’y vois plutôt des signes … là peut-être pour avertir notre François que le quinquennat sera difficile et que, quoi qu’il dise, rien n’est « normal » dans cette fonction …

Pour achever cette rubrique « astro » sur une touche plus légère et plus « glamour », parlons un peu du couple que forment Valérie et François pour représenter la France. En effet, si l’Astrologie porte plus souvent sur l’étude de thèmes individuels, elle peut nous apporter également de précieuses informations concernant la relation entre deux personnes : couple, partenaires, associés, parent/enfant, amis …

François connait Valérie Trierweiler, Verseau ascendant lion, depuis longtemps déjà : d’abord professionnelle lors des élections législatives de 1988, leur liaison évoluera peu à peu pour devenir amoureuse en 2005 et enfin officielle fin 2010 après le divorce de Valérie. C’est donc en 2005 (peut-être même dès 2002) que débute leur aventure, alors qu’il vit encore avec Ségolène qui a tout de même le mérite, quoi qu’on en pense, d’avoir été la première femme à parvenir au second tour  d’une élection présidentielle française. Se présentait alors une femme Vierge ascendant verseau (S. Royal) opposée à un Verseau ascendant vierge (N. Sarkozy).

Mais je digresse : revenons à Valérie et François. On ne peut pas tellement la taxer d’avoir choisi François par intérêt en vue de devenir Première Dame puisque, dit-on, si François avait été candidat en 2007, et s’il avait gagné l’élection, alors elle aurait du renoncer à lui. Bon, avec des « Si… »
Aujourd’hui, la voici compagne du Président. Force est de constater que Nicolas et François sont doués pour nous proposer des scénarios tout à fait originaux et inédits à l’Elysée : premier divorce et premier BB pour l’un, premier couple vivant « à la colle » pour l’autre … Nul doute que la France peut, une fois de plus, se prévaloir d’être un pays de Libertés et de tolérance, mais que la fidélité n’est pas forcément une valeur très respectée !

Valérie est donc Verseau : ce signe est en astrologie celui de l’autonomie, de l’indépendance et de la liberté : rien d’étonnant donc qu’elle mette un point d’honneur à vouloir conserver son travail et son indépendance, notamment financière afin d’élever ses 3 fils. Associées à son ascendant Lion, ces qualités du verseau confèrent une noblesse certaine à cette femme qui affiche beaucoup d’allure, de classe, et le rayonnement du Lion. Mais comme je l’ai mentionné, les choses sont plus complexes et on exprime toutes les facettes d’un signe, pas uniquement ses qualités : Valérie se caractérise aussi par le côté individualiste, anticonformiste et rebelle du verseau, ainsi que par une tendance du Lion à dominer, régenter, un besoin d’être remarqué et reconnu (qualités et/ou défauts ?!).

Anticonformiste, limite rebelle : Valérie ne veut pas de cette étiquette de « First Lady » mais je doute que celle de « First Girlfriend », comme la nomment les anglo-saxons, convienne davantage à la fierté d’un ascendant lion !..
Etre remarquée : elle est déjà pourtant très présente, pendant la campagne avec son bureau au QG, jamais très loin lors des déplacements de François, pendant l’investiture puisque c’est la première fois qu’une « Première Dame » sert la main de chacun des membres des Corps Constitués.
Etre reconnue … comme la seule, l’unique femme de François : n’est-elle pas à l’origine de la décision de ne pas inviter Ségolène à la cérémonie ?

Régenter :   pour l’anecdote, lorsqu’une journaliste lui demande ensuite son programme pour le reste de la journée, elle répond quand même qu’elle va « suivre François tout au long de la journée mais que là, elle va le laisser aller seul à l’Arc de Triomphe » ! (laissant François défier les élément seul, sauf pour le coup de foudre.)

Je sais, d’aucun me diront encore  « mais ce sont des détails !», des détails certes mais tout a un sens dans la vie, et la vie n’est-elle pas faite d’une multitude de détails ?

Alors, que dire du couple que forment Valérie et François ? Et bien, au regard de la comparaison de leurs thèmes et sans entrer dans des notions « astro-techniques » complexes, je dirais que Valérie apporte harmonie, lucidité et intelligence dans la vie professionnelle de François. Je crois aussi qu’elle a bouleversé sa vie affective et qu’il a été séduit par sa sensibilité, sa liberté d’action, son assurance modérée et son rayonnement discret. Valérie quant à elle est très sensible à l’esprit, l’humour et l’intelligence de François et puis, je pense qu’il la devine alors, comme on dit, « elle l’a dans la peau ». Si elle se montre trop intransigeante, François l’adoucit. S’il se montre trop passif, elle le tonifie.

Reste qu’ils sont tous deux marqués par le signe du Lion alors souhaitons leur que le côté généreux et enthousiaste de ce signe prévale sur sa tendance dominatrice car il est difficile dans un couple de faire cohabiter dans la paix deux ambitions affirmées. Valérie risquerait alors de blesser l’orgueil du Lion et François de s’attirer les foudres du Verseau !…

Secured By miniOrange